L'article à la une

Connaissez-vous l’examen du DELF et son lien avec le système universitaire français  ?

Email
Facebook
Twitter
Connaissez-vous l’examen du DELF et son lien avec le système universitaire français ?
Connaissez-vous l’examen du DELF et son lien avec le système universitaire français ?
Par Stefan Waiblinger

 

Beaucoup d’universités demandent un certain niveau de maîtrise de la langue française. En tant qu’étudiant international francophone, voici mon expérience avec le DELF.  Cet article parle ainsi du format et de comment se préparer au mieux à cet examen. 

L’examen du DELF (diplôme d’étude en langue française) est un examen qui valide un niveau de connaissance B2. Ce test permet de donner une preuve au gouvernement français et surtout au système universitaire du niveau acquis de l’élève. 

Pourquoi cet examen ?

Dans mon cas, en tant que lycéen en terminal en train de faire mes applications à l’Université, il a fallu que je puisse prouver mon niveau en français. La majorité des universités demandent au moins un niveau B1 mais la plupart des classes préparatoires et grandes écoles ont tendance à exiger le niveau B2. Pour cette raison, il m’a été préférable le B2.

Le format:

L’examen est divisé en 4 parties. 

  • La compréhension orale consiste à écouter plusieurs enregistrements et répondre à des questions à choix multiples 
  • La compréhension écrite est similaire à la compréhension orale sauf que les réponses font références à plusieurs textes, notamment des articles de journaux. 
  • Après ces deux sections, il y a une épreuve écrite: la production écrite. Celle-ci consiste à l’écriture d’un article de journal, ou une lettre, ou un article dans le courrier des lecteurs de 250 mots minimum. Pour moi, cette partie de l’épreuve était la plus difficile car elle me demandait une maîtrise totale de la langue écrite (grammaire, orthographe, syntaxe…) 

Ces 3 parties durent environ 2h30. 

 

  • Pour finir, la production orale consiste en un exposé suivi d’un débat entre l’élève et un jury de deux examinateurs. Ainsi, en salle de préparation vous choisissez un sujet parmi deux tirés au sort. Après un temps de préparation de 30 minutes, vous présentez le sujet et votre point de vue dans un exposé de 5 à 7 minutes environ aux examinateurs et vous en débattrez pendant une quinzaine de minutes ensuite. Cette épreuve a été la plus facile pour moi, surtout parce que je parle la langue française tous les jours à la maison. 

 

En tout l’examen n’est pas trop difficile mais demande de la préparation. 

Comment se préparer ?

Honnêtement, il n’y a rien de mieux que la pratique ! Faire des exercices comme ceux du DELF peut aider régulièrement. De plus, savoir comment se fait la notation avec les critères permet de mieux juger le type de travail demandé. Ceci dit, la meilleure pratique est d’utiliser la langue tous les jours.

Bonne chance à toutes et à tous. 

Tous nos articles

Découvrir aussi

À découvrir

Trois Outils Incontournables pour Choisir l’Université qui te convient
Chercher la bonne école post-lycée qui te convient peut être un processus complexe, mais avec les outils...
Lire la suite
Les traditions de la  “Senior Year” aux États-Unis
Découvrez les traditions américaines uniques qui marquent la dernière année au lycée aux États-Unis,...
Lire la suite
À la poursuite des études dans le temps
Découvrez l'évolution des universités d'hier à aujourd'hui ; une grande évolution pour une plus grande...
Lire la suite
Tout le vocabulaire du lycée et de l'université, de A à Z aux États-Unis
Découvrez notre compilation de mots qui ont tous à voir avec une étape très importante dans la vie d’un...
Lire la suite
Tout ce qu'il faut savoir sur la préparation des classes
Découvrez comment acquérir une compréhension plus approfondie des divers choix de classes pour votre...
Lire la suite

Rejoins
French Bridge

Tu as entre 13 et 19 ans, tu es attiré.e par le journalisme ? Tu as envie de t’engager dans une association ? Tu aimes proposer des idées de sujets sur différentes thématiques et organiser des interviews ? Tu souhaites t’investir de manière réelle dans un projet ?

Rejoins vite le comité éditorial de French Bridge

Tu peux contacter Louise et Augustin, nos deux éditeurs en chef pour qu’ils t’expliquent tout